« Il y a lieu de s’interroger à l’heure actuelle sur l’engagement des autres Partenaires Techniques et Financiers aux côtés de la GIZ, dans la mise en œuvre de la Stratégie 2020 » c’est par cette interpellation adressée aux partenaires techniques et financiers du secteur vert en République Démocratique du Congo,

que Martin Makumbu, Coordonnateur de la Cellule d’Appui à la Stratégie 2020, a clôturé son allocution à l’occasion de la Table verte du 14 octobre 2015. Le but de cette 47ème édition de la Table verte était, par une information large et critique des participants, de contribuer à la promotion de la Stratégie 2020 et susciter l’intérêt des participants pour cette expérience. 

Rendez-vous mensuel des organismes de coopération, des ONG, de services de l’Etat, des structures privées, des institutions d’enseignement et d’autres intervenants dans le secteur de l’environnement en RDC, la Table Verte est une plateforme d’échange initiée par le Programme Biodiversité et Forêt de la GIZ depuis 2012. Au cours de ce forum sont discutées des problématiques actuelles portant sur la protection, l’aménagement et la gestion de la biodiversité congolaise. Le but de cette initiative étant de pouvoir booster certains processus par l’intermédiaire de recommandations pertinentes émises par les participants et, pourquoi pas, de dégager des synergies afin de consolider les actions menées dans ce domaine à travers le pays. Le thème retenu pour cette édition de la table verte était  « La formation forestière et environnementale en RDC : Cas de  la Stratégie 2020 ». Sous la modération du Professeur Jean-Pierre Sorg, trois temps forts ont marqué cette rencontre. Il s’est agi de deux présentations pour orienter les débats et des échanges proprement dits.

Prenant la parole en premier, Monsieur Martin Makumbu a présenté un état des lieux succinct de la Stratégie 2020, 4 ans après son lancement officiel. Il a rappelé que l’implémentation de la Stratégie 2020 en tant qu’initiative nationale de deux Ministères (Environnement, Conservation de la Nature et Développement Durable et Enseignement Supérieur et Universitaire)  se réalise grâce au financement et à l’appui technique du seul partenaire qu’est la GIZ.  Il a estimé le taux de réalisation des actions prévues à moyen terme pour la mise en œuvre de la Stratégie 2020 à 25%. Aussi, se faisant le porte-parole de la CAS 2020, a-t-il invité les Partenaires Techniques et Financiers du secteur vert à contribuer à l’effort de réforme de l’Enseignement Supérieur et Universitaire congolais en prenant en charge certaines lignes budgétaires non  assumées par la GIZ. Par exemple un appui à la mobilité des étudiants en stage, les bourses d’études aux scientifiques, les bourses postdoctorales pour le perfectionnement à la recherche, l’appui à la création d’autres filières, la construction d’infrastructures ou encore l’appui à l’élaboration du cadre normatif LMD.

En marge de l’intervention du Coordonnateur de la CAS 2020, l’assemblée a pu partager l’expérience de l’étudiant Jonathan Kimbukusu, du département de Gestion des Ressources Naturelles Renouvelables, faculté d’Agronomie de l’Université de Kinshasa. Représentant de ce fait les étudiants des 7 établissements de la Stratégie 2020 sélectionnés pour mettre en œuvre cette expérience pilote. Jonathan Kimbukusu a qualifié l’expérience de la réforme LMD d’enthousiasmante dans le sens où elle offre une nouvelle structure de formation académique avec des cycles d’études plus courts, permettant une redynamisation de la pratique professionnelle et des stages, favorisant un accès à des équipements modernes et à l’information. Et comme toute expérience de réforme, celle du LMD en RDC ne se déroule pas sans connaitre certaines contraintes. Du point de vue de l’étudiant, la réforme LMD dans la filière de GRNR fait face notamment à l’insuffisance de  professeurs spécialistes  ainsi qu’à la faiblesse de moyens pour la recherche et la pratique professionnelle sur le terrain.

Ecrit par Sarah MAMBU 

 

Experte technique en Formation formelle

Liens utiles
Emploi/Conférence