Dans l’optique de relancer la formation formelle en Gestion des Ressources Naturelles Renouvelables (GRNR) en RDC, le PBF appuie la « Stratégie 2020 ». Cette initiative conjointe du MECNT et du Ministère de l’Enseignement Supérieur, Universitaire et de la Recherche  Scientifique  (MINESURS)

  a  notammen tpour objectif la mise en œuvre de la réforme Licence-Master-Doctorat (LMD) dans plusieurs instituts et universités congolais.


Description del’activité

Depuis le mois d’octobre 2013, les institutions de la Stratégie 2020 ont procédé à la rentrée académique 2013-2014, démarrant ainsi avec succès, la deuxième année de mise en œuvre de la réforme LMD dans les institutions d’enseignement supérieur et universitaire publiques en GRNR de la RDC. Cette rentrée a été particulièrement marquée par l’arrimage au LMD de la 7ème institution de la Stratégie 2020, l’Institut Supérieur d’Etudes Agronomiques (ISEA) de Mondongo et par l’adoption du logo officiel de la Stratégie 2020.

Chiffres-Données-Faits

L’ISEA Mondongo, 7ème institution à intégrer la Stratégie 2020 Situé à plus de 35 kilomètres de Lisala, en plein cœur de la province de l’Equateur, l’ISEA Mondongo a procédé au recrutement de sa première promotion en GRNR. Il rejoint ainsi les rangs des toutes premières institutions qui se placent à l’avant-garde de l’innovation du système d’enseignement congolais. Avec l’adhésion de cette 7ème institution, ce sont 374 étudiants dont 17% de femmes, qui sont actuellement formés en GRNR, et répartis en deux cohortes correspondant aux rentrées académiques 2012-2013 et 2013-2014, pour une formation calquée sur le modèle du système de Bologne. Pour rappel, depuis l’année académique 2012-2013, 6 des 8 institutions prévues initialement dans la Stratégie 2020, avaient démarré avec le LMD, en créant de nouvelles filières pour la formation des ingénieurs et des techniciens en GRNR. Il s’agit des Universités de Kinshasa, Lubumbashi et Kisangani ainsi que des ISEA de Tshela et de Bengamisa et de l’Institut des Sciences Agro-Vétérinaires (ISAV) de Kimwenza. Ces 6 institutions bénéficient des appuis du PBF, appuis principalement structurés autour des 4 piliers de la mise en œuvre du LMD à savoir : la réforme des curricula, la modernisation des équipements, le renforcement des capacités et la réforme structurelle et juridique.

Le Logo de la Stratégie 2020, fruit d’un processus démocratique émanant de la base

Au mois de mars 2014, le PBF a initié un concours de dessin au sein des 7 institutions de la Stratégie 2020, dans le but d’aboutir à la création d’un logo capable de symboliser et représenter l’image de marque de la Stratégie 2020 auprès du grand public. La Stratégie 2020 étant une initiative d’ampleur nationale et s’inscrivant dans la durée, qui de mieux que les bénéficiaires directs de cette initiative pour proposer une vision originale et spécifique de cette Stratégie ? C’est ainsi que s’est tenu, du 17 au 28 mars 2014, le « Concours logos 2020 », spécialement adressé aux étudiants des institutions de la Stratégie 2020 dans toute la RDC. Le succès de ce concours réside non seulement dans le fait qu’il a abouti à la création et l’adoption d’un logo officiel de la Stratégie 2020, mais aussi dans le fait qu’il a impliqué l’ensemble des étudiants avec un taux de participation de 46%. Par ce concours, les étudiants ont été impliqués et sensibilisés à la question du LMD et ont fait montre de leur niveau de compréhension et d’appropriation de la Stratégie 2020, de ses objectifs et de ses enjeux.

Conclusion

Prochains défis de la Stratégie 2020

Diverses enquêtes menées au cours de ces deux premières années de mise en œuvre du LMD ont révélé des défis majeurs, pour lesquels la Cellule d’Appui à la Stratégie 2020 entend trouver des solutions, notamment :

  • Le respect des curricula au format LMD en GRNR, qui constitue un goulot d’étranglement pour un certain nombre d’institutions, faute de professeurs en nombre suffisant et ayant une connaissance approfondie du LMD ;
  • L’appropriation et l’autogestion par les partenaires des équipements mis à leur disposition, notamment les cybers cafés, après une année de prise en charge de la connexion Internet par le PBF ;
  • Le renforcement des capacités de tous les acteurs (enseignants, étudiants, personnels administratifs, fonctionnaires du MINESURS) ;
  • Le besoin de financements autres que ceux de la seule Coopération Allemande, afin de garantir un plus grand impact dans la mise en œuvre de la Stratégie 2020.

 

Ecrit par Sarah Mambu, Experte technique, CAS 2020, publié dans RD Congo News, Bulletin d’information interne, Juin-Juillet 2014

Liens utiles
Emploi/Conférence