Université de Kinshasa

L’Université de Kinshasa (UNIKIN) est située dans la Commune de Lemba, District du Mont Amba, Ville de Kinshasa en République Démocratique du Congo.

L’Université de Kinshasa est située à une hauteur de plus au moins 300 mètres d’altitude par rapport au niveau moyen du fleuve Congo. Les coordonnées géographiques du site universitaire sont de 40° 25’ 9,766’’  latitude sud et 15° 18’ 34,156’’ longitude est. Elle est dotée d’une superficie totale de 400 hectares et est reliée à la Commune urbaine de Lemba par deux routes asphaltées. La température moyenne est de 28° C pendant la saison des pluies et 25°C pendant la saison sèche.

En plus du site, l’Université possède une station expérimentale d’une superficie de 480 hectares située à Ndjili Brasserie dans la Commune de Ndjili.

Origine et historique de l’UNIKIN

L’histoire de l’Université de Kinshasa commence en 1924 avec la création, par l’Université Catholique de Louvain, d’une Association médicale qui devait s’occuper de la santé et de l’éducation au Congo. De cette initiative résulta la création par des Professeurs de cette Université, de la Fondation Médicale de l’Université de Louvain au Congo (FOMULAC), et plus tard en 1927, du premier établissement de santé construit à Kisantu dans le Bas-Congo où eut lieu le premier cours de formation des infirmiers.

En 1932, l’Université de Louvain créa, dans le même site, une section d’agronomie, à laquelle s’ajoutèrent une section des sciences administratives et commerciales en 1936, et une section s’assistants médicaux en 1937.

En 1947, ces trois sections furent regroupées sous l’appellation de « Centre Universitaire Congolais de Lovanium », qui fut transféré du site de Kisantu à celui de Kimwenza, et qui devint l’Université Lovanium en 1952, plus tard l’Université de Kinshasa sur le site actuel du Mont Amba.

La pose de la première pierre du bâtiment de toute l’Université a eu lieu le 26 septembre 1954. Cette pierre provenait d’un mur de la halle de Louvain, le plus ancien bâtiment de l’Alma Mater. On y a gravé les dates suivantes : 1425-1954 pour symboliser la continuité entre la jeune Université et l’une des plus anciennes des Universités du Monde.

A cause de ses imposantes infrastructures, de l’excellence de ses programmes, du niveau et de l’envergure de ses activités de recherche, ainsi que de la qualité de son accueil, la nouvelle université était, dès sa création, la plus importante et la plus célèbre institution d’enseignement universitaire d’Afrique Centrale et dans toute l’Afrique Sub-saharienne.

Nationalisée en 1971, l’Université Lovanium était devenue l’un des campus de l’Université Nationale du Zaïre (UNAZA). Elle a recouvré une partie de son autonomie en 1981, devenant « Université de Kinshasa ». 

Mission de l’UNIKIN

L’Université de Kinshasa entend se maintenir dans la ligne d’excellence tracée par ses fondateurs. Elle s’engage à offrir un enseignement et une formation guidés par la créativité, l’innovation et l’excellence.

La mission de l’Université de Kinshasa vise à faire de l’étudiant et de la contribution de cet étudiant au développement économique et social de son pays, le centre de toutes ses activités de formation, de recherche et de développement de la communauté.

Cette mission consiste à :

1.  Donner une formation globale de haut niveau aux jeunes et aux adultes admis à l’Université, leur permettant de s’adapter à la société et de participer à son évolution, et une formation spécifique adaptée aux contingences de leur orientation ;

2.  Répondre aux besoins d’accueil et d’encadrement des étudiants ;

3.  Faire de l’Université une institution de recherche misant sur l’excellence de ses fonctions académiques et professionnelles ;

4.  Favoriser la contribution de l’Université au développement de la région de Kinshasa en particulier, et de la République Démocratique du Congo en général ;

5.  Favoriser la création des conditions d’acquisition et d’épanouissement des valeurs républicaines et du respect du patrimoine collectif.

L’Université de Kinshasa trouve ses atouts par rapport à :

  • Son accessibilité
  • Son enseignement de qualité  

les différentes entités centralisées entre autre :

  •  Les Cliniques Universitaires de Kinshasa (CUK)
  •  L’Ecole de Santé Publique
  •  Le Centre Neuro Psycho Pathologie (CNPP)
  •  Le Groupe Scolaire du Mont Amba (GSMA)
  •  L’Institut Technique Médicale du Mont Amba (ITM)
  •  La compétence du personnel (Académiques, Scientifiques, Administratifs et Techniques) très compétents
  •  Ses infrastructures, sur le site et à la Station expérimentale de Ndjili Brasserie (comme indiqué ci-dessus)
  •  Sa liberté universitaire
  • Son imputabilité et sa transparence
  •  L’ouverture sur le monde

Etudiants, personnels et parcours organisé

Au jour d’aujourd’hui, l’Université de Kinshasa compte plus au moins 23.000 étudiants pour 12 facultés :

1.  Faculté de Droit

2.  Faculté des Sciences Economiques et de Gestion

3.  Faculté des Sciences

4.  Faculté Polytechnique

5.  Faculté de Médecine

6.  Faculté des Sciences pharmaceutiques

7.  Faculté des Lettres et Sciences Humaines

8.  Faculté des Sciences Sociales, Politiques et Administratives

9.  Faculté de psychologie et des Sciences de l’Education

10.   Faculté des Sciences Agronomiques

11.   Faculté de Médecine Vétérinaire

12.   Faculté de Pétrole et Gaz

Parcours organisé en Gestion des Ressources Naturelles Renouvelables 

  •   Licence recherche en aménagement des écosystèmes forestiers
  •  Master recherche en aménagement des écosystèmes forestiers

Contacts

Université de Kinshasa

B.P. 127 KINSHASA XI

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Web: www.unikin.cd


 

Liens utiles
Emploi/Conférence